Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 08:23

 

La suite de l'histoire ,
 je vous la laisse découvrir
au travers  d'un livre
que je viens d'acheter


L'or


 L'Or
ou
La merveilleuse histoire du général Johann August Suter
de
Blaise Cendrars ( 1925)


Le livre est un peu , beaucoup,  romancé
mais il contient des extraits ,
 traduits par Cendrars
de lettres écrites par Sutter lui - même.





Quelques passages :



(Rappel :Sutter vient donc d'apprendre que son contremaître a trouvé de l'or dans la rivière ,
 près de sa scierie "Sutter's mill ", à Coloma, à une soixantaine de km de Fort Sutter..)


...le lendemain , je visitai Coloma dans toute son étendue ....puis je rassemblai tout mon monde. Je fis comprendre aux hommes qu'il était nécessaire de garder cette découverte secrète pendant cinq ou six semaines encore , le temps de parachever la construction de ma scierie ...Quand j'eus leur parole d'honneur, je redescendis à la maison.

J'étais malheureux et ne savais comment me tirer de cette maudite découverte. J'étais sûr qu'une telle affaire ne pouvait rester secrète. Et ainsi fut-il
.

.....................

Deux semaines s'étaient à peine écoulées , j'envoyais un Blanc à Coloma avec un chargement de vivres et d'outils, quelques jeunes garçons indiens l'accompagnaient .
Mme Wimmer lui raconta toute l'histoire
et ses enfants lui donnèrent quelques grains d'or.
De retour au fort ,
cet homme se rendit immédiatement aux magasins
qui se trouvaient en dehors de mon enceinte .

Il demanda à Smith une bouteille d'eau -de -vie .
Il voulut la payer avec ces grains d'or rapportés de Coloma .
Smith lui demanda s'il le prenait pour un dingo.
Le charretier s'adressa à moi pour renseignements .
Que pouvais-je faire ?
Je racontai toute l'histoire à Smith .

Son associé, Mr Brannan vint aussitôt me trouver et me poser des questions , des tas des questions auxquelles je répondis en lui disant la vérité . Il sortit en courant , sans même refermer la porte.


Petite parenthèse concernant celui qui aurait rendu l'affaire "publique"



Samuel Brannan
éditorialiste à san Francisco , commerçant à Fort Sutter   je ne sais pas exactement

 Au lieu de se précipiter à la scierie pour commencer à creuser, Brannan , en homme d'affaires averti... serait  descendu à San Francisco et aurait acheté , en prévision,  le maximum de matériel pour les mineurs . Il aurait , seulement après,  arpenté les rues de San Francisco en criant cette phrase devenue célèbre : “De l’or dans l'American River ! De l’or dans l'American River ! ” 


....................

Maintenant c'était sous mes fenêtres un défilé ininterrompu.
Tout ce qui pouvait marcher,
montait de San Francisco et de la côte.
Chacun fermait sa hutte, sa barraque, sa ferme, son établissement et montait au Fort Sutter ,
puis continuait sur Coloma.

...........

Mon malheur commençait.

...........

Si j'avais pu suivre mes plans jusqu'au bout, 
j'aurais été en très peu de temps l'homme le plus riche du monde :
la découverte de l'or m'a ruiné.




Demain .....La ruée vers l'or

Partager cet article

Repost 0
Published by babou
commenter cet article

commentaires