Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 08:07
Histoire du timbre ....
   
Trois systèmes de perforation :  
 
      
  Perforation "linéaire"
    
 (d'abord sont percées les lignes de trous horizontales, puis verticales.)
     
       
489px-Line perforation1    120px-Line perforation2-copie-1
  Elle se reconnaît aux intersections
où deux perforations ne coïncident pas exactement
          
 
6006889.jpg
   
 
 Dentelure "au peigne"
 
On perfore d'un coup une ligne de timbres
sur  trois côtés respectifs.
489px-Comb perforation1
 Puis, on avance la feuille
et on perfore la ligne de timbres suivante
     
 
 489px-Comb perforation2
Généralement, les raccords se superposent
       
  
 
1204140543051465229718024.jpg
 
   

      La  perforation "à la herse"    

les perforations sont toutes faites d'un coup

 et les coins ont un seul trou bien aligné sur les deux axes

120px-Harrow perforation

 

 piquage_herse.jpg

 

 

Mais .....ce qui nous intéresse c'est    
 
 
    
 La perforation à cheval .... 
ou piquage à cheval   
    
(un défaut de fabrication)
 
 
 
La ligne de perforation est  décalée
     
 
Un décalage mineur est considéré comme un simple défaut,
   
alors qu'un décalage très important
peut augmenter la valeur philatélique d'un timbre
 
 
Piquage4.jpg 
 
14-0007_-2--copie-1.jpg 
 
967.jpg 
 
 marianne-tvp-beaujard-piquage-cheval-detail.jpg
 
 
 
 50c-paix-pli-accordeon.jpg
 
 
 
Reste plus qu'à ressortir nos archives de lettres et de cartes postales .....
 
Un trésor y est peut être caché !
 
 
 
A suivre
  facteur sur velo-hl sepia
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

N
... Alors, qu'en ce mercredi, chacun puisse retrouver ses trésors ...
Répondre

Présentation

  • : BABOUTINES
  • : Des mots, des images , pour les friands de rêve et les gourmets de la vie
  • Contact