Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 08:12

 

Par un gris vendredi du mois de vrier

 Babou fit le pari, pour teindre sa journée,

En doux alexandrins , d'écrire et de parler...

 

 

douze tres petite 

  

Alexandrin :

Vers de douze syllabes .

Ce terme vient d’un poème en vers de douze syllabes

qui a pour titre le Roman d’Alexandre (XIIe siècle).

L’alexandrin classique se partage

en deux hémistiches

de six syllabes

séparés par une césure.

 

 Pourquoi l'alexandrin -aujourd'hui-  ? 

Cette citation de Victor Hugo...

 

"J ’ai disloqué ce grand niais d’alexandrin."

 

Un petit commentaire en alexandrins ?( disloqué ou pas)

 

  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : BABOUTINES
  • : Des mots, des images , pour les friands de rêve et les gourmets de la vie
  • Contact