Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 00:01

   

 zen6 tres petite 

  

 Un conte ...

(issu de la littérature bouddhiste)

 

Deux moines pèlerins arrivèrent un jour dans une ville où une femme attendait qu’on l’aide à descendre de sa chaise à porteur.

 La pluie avait laissé des flaques très profondes et la femme ne pouvait les traverser sans salir sa robe. 

 Elle était immobile, l’air impatient, très en colère et grondait ses serviteurs.

Ne sachant où poser les paquets qu’ils portaient pour elle, ils ne pouvaient l’aider à franchir les flaques.

 Le plus jeune moine remarqua la femme , ne dit rien et poursuivit son chemin.

 Le plus vieux la souleva d’un seul geste, la jucha sur son dos, lui fit traverser l’eau et la déposa de l’autre côté .

 zen3 tres petite

 

 Après quoi, sans un mot de remerciement pour le vieux moine, la femme se contenta de le renvoyer en lui tournant les talons.

 

Comme les deux moines avaient repris leur marche, le plus jeune, l’air préoccupé, ruminait cette histoire.

 

 

zen4 tres petite

 

 Au bout de plusieurs heures, incapable de garder le silence plus longtemps, il éclata :

- Cette femme, tout à l’heure, a été égoïste et grossière. Tu l’as prise sur tes épaules pour l’aider à traverser l’eau et, en retour, elle ne t’a même pas remercié !

- J’ai porté cette femme il y a des heures, répondit le vieux moine. Pourquoi, toi, continues-tu à la porter ainsi ?

 

 

zen2 tres petite  

 (merci Nanou !)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Moonshadow 09/01/2011 12:48


J'aime beaucoup les photos et le petit conte.
Ah! comme j'aimerais être zen garder toujours mon calme et prendre de la distance avec les aléas de la vie...
Mais pour une méditerranéenne c'est pas gagné !
Bon dimanche !


nanou 09/01/2011 10:19


Magnifiques illustrations ... merci Babou !


Présentation

  • : BABOUTINES
  • : Des mots, des images , pour les friands de rêve et les gourmets de la vie
  • Contact